Ta vie dans un shaker…

 

Le chaos génère le pire comme le meilleur… 😉

Cette période difficile de pandémie et de confinement et autres… vous a confronté à vos peurs, vos failles intérieures, vos angoisses, vos certitudes, etc…

Et nous avons tous réagit à cette situation en fonction de ce que nous sommes personnellement.

En fonction de notre philosophie de vie, de notre mode de vie, de nos failles, de nos blessures, de nos peurs, etc…

C’est pour cela que cette période nous bouscule en profondeur, même si elle était depuis très longtemps prévisible et attendue, et que pour certains qui par exemple vivent, ou ont vécu, avec une maladie grave, cette période n’a presque rien changé.

Cette situation nous bouscule en profondeur car elle chamboule toutes nos certitudes, nos valeurs, nos habitudes, nos relations, notre rapport à la mort, à la société, au travail, etc…

Et cette pause forcée, pour certains, cette parenthèse pour d’autres, ou cette lutte pour encore d’autres, ou autres, s’est fait dans un climat anxiogène pour tous, et où se sont mêlées solidarité, humanité et tensions.

Après la phase de sidération du début ou après cette période de confinement, on se retrouve dans une machine à laver en mode essorage, où toute notre vie est remise en question et dans tous ses aspects.

Certains ont été érigés en héros, alors qu’ils faisaient leur travail, d’autres font aussi un travail essentiel mais n’ont pas été acclamés tous les soirs, c’est un des multiples paradoxes et aberrations de ce type de situation.

Le cerveau, l’émotionnel, cherche du sens, à recréer du sens, même si ce n’est pas logique, et il y a des fascinations sélectives qui se mettent en marche et qui rassemblent au détriment d’autres.

La solidarité, l’entraide et le partage aussi prennent de l’ampleur, comme la mesquinerie et l’ignorance aussi.

Le chaos génère le pire comme le meilleur…

Au final, la seule chose à faire, comme j’en parlais dans un autre article, c’est l’adaptation, et la remise en perspective des choses… ça remue…

Ta vie dans un shaker…

Ok mais que le shaker serve à quelque chose… 🙂

Le shaker remue ta vie, tes certitudes, etc… Mais c »est une occasion d’avancer sur certains trucs chez toi et dans ta vie.

Je ne te dis pas de changer de travail et de tout quitter.

Changer, cela peut être juste travailler des trucs chez toi qui te pose problème, qui te dérange, ou que tu veux changer.

La situation peut aussi faire émerger des choses que tu délaissais ou qui déconnais depuis longtemps dans ta vie ou chez toi.

Beaucoup de choses que tu croyais acquises ou normales, même si en fait elles ne l’ont en réalité jamais été, se trouvent bouleversées…

Beaucoup de choses que tu croyais sur toi, sur ta vie, sur ton travail, sur ton entourage, etc… sont peut-être aussi remises en question…

Beaucoup de choses te sont maintenant peut-être plus supportables ou plus tolérables dans ta vie…

Ok, mais bon… tu te souviens que je dis souvent, de prendre du recul… de laisser infuser aussi.

Ta vie dans un shaker… c’est ta vie dans un shaker… ce n’est pas ta vie en mode nouveau moi, nouvelle vie, fuck l’ancien… 😉

Même si… en effet il peut apparaitre un nouveau toi et une nouvelle vie 🙂

(oui si tu me suis tu sais que j’aime les paradoxes…)

Mais attention! C’est un peu comme les nouveaux entrepreneurs qui bazardent tout dans leur vie après la création de leur entreprise. Passer de salarié à entrepreneur, c’est aussi ta vie dans un shaker, mais il ne s’agit pas de tout changer non plus…

Idem quand tu as une maladie grave, là aussi c’est ta vie dans un shaker, et quand cela ne secoue plus… certains auront un changement radical de vie, d’autres certaines choses, d’autres rien.

Idem pour les couples, beaucoup envisagent de se séparer, certains à cause du confinement qui aurait révélé que leur conjoint était un abruti ou autres (choisissez le mot qui vous conviendra…) ou parce que leur couple ne serait pas si love que ça…

Attention, et pour rappel, vous avez été deux humains, ou plus, dans un contexte anomal, sur une longue durée, et chacun a réagi à sa façon, avec ses propres failles, dans un contexte exceptionnel dans tous les domaines, donc cela produit des comportements et attitudes parfois exceptionnels, mais qui sont transitoires… donc un peu de recul et plus… avant de conclure…

Et il a le temps d’après aussi, après le chaos, après la zone de turbulences, tout ne s’arrête pas avec le déconfinement, les choses prennent du temps.

Comme la maladie et les perturbations associées, physiques, mentales et émotionnelles, ne s’arrêtent pas à la rémission ou à la guérison, il y a un autre temps nécessaire d’incubation de l’après…

Il y a toujours une zone de turbulences à traverser… mais elle ne signifie pas toujours tout bazarder… 😉

Il y a le temps de l’incubation nécessaire de l’après, le moi de l’après, le moi du nouveau chapitre de notre vie de l’après… 🙂

 

Bonus survivre au chaos dans la douceur et la bienveillance sans virer Bisounours (même si parfois je te dis de l’être plus souvent): Le chaos a généré des trucs positifs et négatifs chez toi et dans ta vie. Tu es fatigué de toute cette période, de ces derniers mois et plus, tu as peut-être le contre coup, tu es peut-être perdu… ou autres. Recentre-toi sur toi, chouchoute-toi, avec les moyens du bord, donne-toi de la douceur, privilégie tes valeurs, prends des bulles de bien-être, des moments off, pour toi, dans la journée, même petits. Demande de l’aide si besoin ou envie, mais construit de l’apaisement et du bien-être pour toi… et donc pour les autres…

Et comme je dis souvent, prenez soin de vous parce que c’est vous et parce que la vie se savoure chaque jour… 🙂

 

Eve ROSE, Psychologue & thérapeute, parfois licorne punk à paillettes,

Consultations psy en ligne par Mail & Tchat depuis dix ans, Blog inspirant et plus… Psy-mail.com

 

Choisir le MAIL... avec une psy en ligne

Préférer le TCHAT... avec une psy en ligne

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Ta vie dans un shaker…”