Je ne suis pas mon problème, je suis plus que ça!

Souvent dans la vie quotidienne on entend : « c’est un alcoolique, c’est une toxico, c’est un dépressif, c’est une angoissée….. »

On entend ces paroles, qui sont comme des étiquettes sur la personne, celle-ci est désignée et définie par un problème ou un symptôme. On ne voit plus que ça. Et tout le reste disparaît, c’est l’arbre malade qui cache la forêt. 

La personne se retrouve réduite à son problème et à n’exister aux yeux des autres que par cela.

Et souvent la personne elle-même ne se voit plus aussi qu’à travers son problème au lieu de se voir dans la globalité de ce qu’elle est.

Si vous avez un problème de drogue, par exemple, vous n’êtes pas un drogué, vous êtes une personne qui a un problème de drogue.

Donc vous êtes une personne qui est aussi intelligente, souriante, très douée pour telle ou telle chose, très nulle pour telle ou telle autre, etc…..et qui a aussi d’autres problèmes peut-être moins pesants mais bien là aussi.

Vous êtes beaucoup plus que votre problème, vous êtes une forêt pas un arbre.

Alors puisez dans vos multiples facettes, explorez-vous, c’est là que vous trouverez des ressources pour vous aider à vous en sortir, à dépasser votre problème et à découvrir votre force, vos qualités, votre forêt unique 🙂

  • Regardez la forêt de l’autre…
  • Explorez votre forêt intérieure…
  • Et soignez votre arbre malade ou vos arbres malades, des racines aux feuilles…pour le bien-être et la vie de votre forêt.

Prenez soin de vous parce que c’est vous ! Une forêt est un écosystème, vous aussi.

 

Bonus forestier: changer de regard sur toi-même/m’aime, te conduit à changer de regard sur les autres, et donc à changer le monde. Regarde ta forêt,  regarde celle des autres et vois la beauté, la richesse et la diversité du monde.

 

 Eve ROSE, Psy-mail.com 🙂

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share Follow Tweet Share Share Email