Pourquoi je n’aime pas les les chatons en images et toutes ces putains de mièvreries? Q/R n° 3

 

Voici l’excellente et amusante question d’un ami pour les Questions/Réponses 🙂

Le visuel est une dédicace spéciale à mon ami du coup 😉

On a le droit de ne pas aimer les images mignonnes, et de les trouver mièvres… cependant quand on y réagit vivement, qu’on ne les supporte pas, voire qu’on y est presque allergique, il s’agit d’autre chose.

Souvent ces images provoquent ce type de réactions chez les personnes hypersensibles en fait, et notamment les hypersensibles qui ne l’admettent pas ou veulent le cacher.

Quand ces personnes voient ce type d’images, cela fait écho chez elles à leur sensibilité, à leurs émotions, qu’elles veulent tellement cacher ou qu’elles ont du mal à admettre. Ce sont des personnes sensibles et émues par ces images, par ce qui est beau, mignon… elles sont en fait touchées par tout cela et au fond d’elles ont un grand cœur…

Donc si vous êtes dans ce cas, il est possible qu’un bisousnours cohabite avec vous… 🙂

Et vous cachez cette partie de vous par de l’ironie et autres. La mièvrerie vous tape sur les nerfs parce qu’elle est parfois ridicule mais surtout parce qu’elle fait écho chez vous à cette sensibilité, cette profonde humanité et cette empathie. Alors pour vous défendre de ce que vous ne supportez pas vous l’étouffez par une bonne dose de sarcasmes, d’ironie ou d’exaspération.

Parfois aussi c’est le manque de réalisme, ou une forme de déni de la réalité, dans ce type d’images qui sont juste trop… et qui vous énerve car votre sensibilité est associée à un réalisme concret, qui ne s’accorde pas trop avec la mièvrerie ou le too much.

Donc les personnes qui paraissent les plus dures et les plus insensibles sont souvent, au fond d’elles, pleines de sensibilité, d’humanité et de tendresse. Mais on garde le secret ou on apprivoise cette facette… ? Ce sont souvent les personnes les plus proches qui le savent, qui entre-aperçoivent par moment l’ours mignon caché dans sa grotte.

Alors soyez sympa avec votre bisousnours, prenez un pot avec lui de temps en temps, faites-lui un peu de place en vous.

Votre bisousnours c’est aussi un peu vous, voire plus… 😉

Bonus prends la main de ton bisousnours : la mièvrerie, les images de chatons ou autres, réchauffent parfois, nous font sourire et parfois plus… Ne fais pas la gueule à ton bisousnours, ne te détourne pas de ton humanité, de ta sensibilité, ni de tes émotions positives, laisse-les traverser ta vie, elles pourraient la rendre plus belle, plus lumineuse, plus colorée. Elles sont aussi la vie… ta vie 🙂

 

 

Eve ROSE , consultations psy en ligne par mail et tchat, Psy-mail.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *